démarre dans < span id = "pvs-autoplay-count" >5 secondes
Raoul Barbe-bleue de Grétry – Centre de musique baroque de Versailles

Raoul Barbe-bleue de Grétry – Centre de musique baroque de Versailles

2019

Benoit Drawitch présente les dessous de cette œuvre donnée au CMBV en 2018

Comédie mise en musique en 3 actes Créée à Paris, au théâtre de l’Opéra Comique, le 2 mars 1789 Musique d’André-Ernest-Modeste GRÉTRY (1741-1813) Livret de Michel-Jean SEDAINE (1719-1797) Éditions Buissonnières Coproduction Centre de musique baroque de Versailles | Barokkfest Early Music Festival |Early Music Centre |Trøndelag Teater Avec le soutien de l’Institut Français en Norvège – Spectacle au Trondelag Teater Gamle Scene (Trondheim, Norvège) Mercredi 14 et jeudi 15 novembre 2018 – Entre 1770 et 1790, Grétry est sans conteste le maître de l’opéra-comique français : s’il s’essaye aussi à la musique sacrée, au quatuor, à la symphonie, à la tragédie ou au ballet, c’est dans ce genre qu’il triomphe véritablement. Pourtant, quelle différence entre Lucile (son premier succès en 1769) et Elisca (l’un de ses derniers ouvrages d’importance en 1799) ! Pendant trente ans, Grétry ne cesse de renouveler son style, d’approfondir sa manière, de tenter des expériences. Homme de théâtre avant tout, il plie l’art musical et les contingences vocales aux nécessités du drame. Son talent lui vaut une gloire nationale et internationale, mais aussi une postérité vivace : en 1850, c’est lui qu’Offenbach prend pour modèle lorsqu’il entreprend de restaurer le théâtre lyrique de demi-caractère et crée l’opérette. Raoul Barbe-bleue, joué en mars 1789 quelques semaines avant la Révolution, n’a plus grand chose à voir avec la simplicité naïve des premières œuvres du compositeur : depuis quinze ans, Gluck, puis Salieri, Cherubini et Méhul ont transformé le style français ; Grétry, à l’écoute de son temps, s’imprègne de ces nouveaux accents préromantiques, et en propose une étonnante application à un conte enfantin. L’intensité de certaines scènes épouvante même le public de l’époque, peu habitué à un tel réalisme musical. Raoul Barbe-bleue est, à n’en pas douter, une oeuvre étonnante qui a de quoi impressionner le néophyte autant que le spécialiste.

Genres / Catégories: Tribune d’interprètes
Lecture
Mes annonces